Ouvrir un compte bancaire en Belgique

Votre compte en Belgique

Siège banque Belfius

Pourquoi ouvrir un compte bancaire en Belgique ?


Les informations qui suivent sont actualisées sur la base des données disponibles en 2013. Le paysage bancaire belge ayant beaucoup évolué ces dernières années, notamment avec le démantèlement de la banque Dexia, ou encore l’entrée en vigueur de la Directive sur l’Épargne, il est important de vérifier la fraîcheur des données consultées pour ne pas faire de faux pas.

Ouvrir un compte bancaire en Belgique présente les avantages suivants :

  • Pays limitrophe de la France, la Belgique présente un avantage proximité évident pour les habitants du grand Nord Est et de l’Île de France.
  • Les belges sont généralement trilingues et le français est la langue maternelle de près de 40% d’entre eux. Un banquier francophone est assigné aux clients français.
  • Les types de comptes bancaires proposés sont identiques à leurs homologues français. Cela permet de conserver ses « habitudes françaises ».
  • Des comptes bancaires non-résidents sont proposés par la plupart des banques et certaines d’entre elles communiquent directement sur ces services via leur site Internet.
  • La gestion du compte bancaire n’est pas liée à l’agence auprès de laquelle le compte a été ouvert.  Le client a donc toute latitude pour se rendre dans n’importe agence pour effectuer quelque opération que ce soit.
  • L’interdiction bancaire n’a aucun effet et n’empêche pas d’ouvrir un compte en Belgique.

Quels types de comptes bancaires proposent les banques en Belgique ?

Les comptes sont sensiblement les mêmes qu’en France. Pour simplifier, il existe :

  • des comptes courants (à vue), appelés « zichtrekening » en néerlandais
  • des comptes épargne (« spaarrekening »).

Des autorisations de découvert sont possibles dès l’ouverture du compte, mais il sera demandé en retour une preuve de revenu (contrat de travail ou derniers bulletins de salaire). Le cas échéant, un bon historique bancaire, c’est-à-dire des virements mensuels de la part d’un employeur ou d’une société, permettra d’obtenir des facilités de caisse. Celles-ci portent sur une somme comprise entre 600 et 2500€ et sont accordées pour une durée de 3 mois maximum, ce qui veut dire qu’il est nécessaire de retrouver un solde positif de compte au bout de 90 jours, et ce, pour une durée minima de 24h. Bien noter que les frais de découvert sont d’au minimum 10%.

Une particularité des banques belges est qu’elles ne proposent pas de chèques.

Quelles cartes bancaires sont proposées ?

Les cartes bancaires proposées par les banques sont dites de débit, c’est-à-dire à consultation systématique du solde du compte avant validation : si le compte n’est pas suffisamment provisionné, la transaction ne peut pas avoir lieu.

Les divers types de cartes sont les suivantes : Maestro, Bancontact, Mister Cash et Cirrus.Il est possible d’en obtenir 2 dès le départ, ce qui a son utilité en cas de perte.

Il est possible d’obtenir des cartes de crédit sous réserve de remplir certaines conditions. Les cartes proposées sont de type RED, Gold ou Platinum.

Il existe un porte monnaie électronique intégré aux cartes bancaires qui permet d’effectuer le règlement de petits achats en Belgique. Il s’agit du système Proton qui fonctionnera jusqu’en 2014.

Comment ouvrir un compte bancaire en Belgique ?

L’ouverture d’un compte courant en Belgique est une procédure relativement simple. Il est nécessaire de se munir des documents suivants :

  • Passeport ou carte d’identité en cours de validité
  • Formulaire de demande d’ouverture du compte bancaire, dûment complété et signé
  • Un justificatif de domicile tel qu’une facture d’électricité.

La procédure varie en fonction des banques. Certaines autorisent aux clients d’ouvrir leur compte bancaire en ligne, d’autres permettent aux non-résidents de pré-ouvrir le compte en ligne avant de se rendre sur place et enfin pour certaines, il est nécessaire d’effectuer toutes les démarches auprès de l’agence.

Une fois le compte ouvert, comptez au maximum deux semaines pour recevoir les cartes bancaires, les codes confidentiels et autres mots de passe nécessaires à la gestion du compte sur Internet.

Quel montant déposer à l’ouverture du compte ?

En principe, vous n’êtes pas tenu de déposer un montant minimum le jour de l’ouverture.

De combien sont les frais de gestion ?

Les frais sont variables d’une banque à l’autre et dépendent des prestations qui ont été souscrites. Ils peuvent être nuls dans certains cas à la condition de laisser en permanence une provision sur le compte. Par exemple, les services financiers de la poste belge, Bpost Banque, propose un compte sans frais si une provision moyenne mensuelle de 500€ sur le compte. ING pratique une politique tarifaire similaire avec son compte ING Lion Account.

D’une manière générale, il faut s’attendre à des frais allant de 40 à 70€ pour la plupart des banques belges notamment si vous ne gérez pas votre compte sur Internet.

Il est recommandé de ne pas opter pour l’envoi des relevés de compte à domicile, ceux-ci pouvant supposer des frais supplémentaires. Ayez le réflexe « Home Banking ».

Et la fiscalité ?

Tout compte ouvert à l’étranger doit faire l’objet d’une déclaration auprès du fisc français. Tous les revenus provenant de comptes épargne ou placements étrangers doivent être inscrits sur la déclaration annuelle d’impôt.

Si jusqu’au 1er janvier 2010, la Belgique prélevait un impôt à la source sur certains paiements d’intérêts aux clients européens et non-résidents, elle pratique désormais l’échange d’informations avec le fisc du pays de résidence du client. La décision a été entérinée au moyen de deux arrêtés royaux dans le Journal officiel du 1er Octobre 2009. L’objectif de la Directive sur l’Épargne est de rendre l’imposition en conformité avec les lois fiscales de l’État de résidence et pour cela est nécessaire l’échange d’informations entre les États membres. Toutefois, pendant une période transitoire dont nous ne connaissons pas la durée, La Belgique (ainsi que l’Autriche et le Luxembourg), est autorisée à conserver le système de retenue à la source.

Auprès de quelles banques belges ouvrir mon compte ?

Les banques qui permettent d’ouvrir un compte bancaire en Belgique pour non-résidents sont les suivantes :

- Belfius, anciennement appelé Dexia, propose plusieurs types de comptes bancaires qui savent s’adapter à des besoins différents : Comptes White, Blue, Red, Gold et Platinum. Plus d’information sur le site de www.belfius.be
- ING a une politique commerciale qui vise à recruter des clients non-résidents en Belgique. La division clients non-résidents se trouve à Bruxelles et offre un service multilingue. Vous avez la possibilité de communiquer avec eux par email afin de préparer l’ouverture à l’avance pour plus de confort. Plus d’infos sur www.ing.be
- Enfin la Poste Belge peut être une bonne option pour ouvrir son compte. Les frais pratiqués sont nettement inférieurs à ceux des autres banques et les horaires d’ouverture des bureaux de poste sont plus larges que ceux des banques. Plus d’info sur www.bpost.be