Ouvrir compte bancaire à l'étranger

Ouvrir un compte bancaire à l’étranger

Vouloir ouvrir un compte bancaire à l’étranger peut répondre à des problématiques variées et résoudre un certain nombre de difficultés, comme par exemple de fréquents déplacements professionnels ou personnels, à une activité économique tournée vers l’étranger, à l’expatriation ou à l’interdiction bancaire.

Pour quelles raisons ouvrir un compte bancaire à l’étranger ?

Les raisons sont des plus variées :

  • Disposer de moyens de paiement locaux lors de séjours réguliers dans un pays étranger.
  • Recevoir et émettre des paiements à moindre frais et plus rapidement dans le pays où le compte est détenu.
  • Investir à l’étranger en élargissant son portefeuille d’actifs, comme par exemple en ayant accès à des plateformes internationales de Trading régulées, et inaccessibles avec un compte bancaire local.
  • Préparer un investissement immobilier sur place.
  • Recherche de confidentialité dans certains cas.
  • Bénéficier de moyens de paiement en cas de fichage bancaire.
  • Trouver des solutions refuge en cas de saisies ou d’avis tiers détenteurs.



Qui peut ouvrir un compte bancaire à l’étranger?

N’importe quel particulier ayant la majorité légale peut virtuellement ouvrir un compte à l’étranger dans le pays de son choix, notamment en Europe. Sous réserve d’acceptation de la banque.

Quel est le cadre juridique en Europe ?

La Communauté Européenne a mis en place à la fin des années 80 un programme de mesures destinées à mettre en place un environnement réglementaire favorable permettant aux banques de fournir des services bancaires à n’importe quel résident de l’Union Européenne.

Pour cela 2 directives sont entrées en application :



Ceci étant la théorie, car toute banque se réserve le droit d’ouvrir ou non les comptes bancaires de ses clients.

Dans quels pays peut-on ouvrir un compte bancaire ?

Comme nous venons de le voir, il est “virtuellement” possible d’ouvrir un compte dans n’importe quel pays membre de l’Union Européenne sous réserve d’acceptation de la demande par la banque.

Pour des raisons pratiques, nos lecteurs français ou belges peuvent ouvrir un compte en Espagne , au Luxembourg, ou en Suisse.

Un compte à l’étranger, c’est différent ?

Les comptes courants étrangers présentent les mêmes caractéristiques que les comptes à vue disponibles en France ou ailleurs:

  • Ils disposent d’un IBAN et d’un code BIC.
  • Ils offrent tous des moyens de paiement (cartes bancaires pour la plupart).
  • Ils permettent de recevoir et d’effectuer des virements, depuis une banque en ligne.
  • Ils peuvent être assortis d’assurances et de services complémentaires.

Comment ouvre t-on un compte à l’étranger?

Les modalités d’ouverture des comptes bancaires dans les pays de la zone Euro sont quasiment similaires : fournir un document d’identité, un justificatif de domicile et d’autres concernant de l’origine de ses revenus. Parfois sont demandées, une attestation de résidence et/ou des feuilles de paie.

Certaines banques permettent l’ouverture des comptes à distance (comme par exemple à Chypre), d’autres demandent à ce que les clients se déplacent, pour authentifier la signature. Pour ouvrir un compte hors zone Euro, des procédures et des vérifications supplémentaires peuvent avoir lieu.

Enfin, dans certaines juridiction comme Chypre, une lettre de référence bancaire de votre banque actuelle sera à joindre également au dossier.

Quels sont les frais liés à la gestion de ces comptes ?

Cela dépend des pays. Les comptes bancaires non-résidents peuvent parfois avoir des frais de gestion plus élevés que les comptes résidents. Mais un nombre de banques étrangères pratiquent la même politique tarifaire qu’en matière de comptes résidents, et certaines d’entre elles cherchent à capter la clientèle étrangère. C’est le cas en Espagne, où il est possible d’ouvrir un compte sans aucuns frais de gestion sous bien sûr certaines conditions.

Et la fiscalité ?

Il est nécessaire de respecter les obligations fiscales de son pays de résidence. Les comptes bancaires ouverts à l’étranger devront être déclarés à l’administration fiscale lors de la déclaration de revenus qui suit cette ouverture.  Pour ce faire, remplir l’imprimé nº 3916 ou effectuer la déclaration sur papier libre. Les sommes détenues ne sont pas à déclarer. Une cellule de régularisation a été mise en place, vous pouvez la joindre à cet email : cellule-regularisation@dgfip.finances.gouv.fr.



Pour en savoir + :

Ouvrir un compte bancaire en Espagne.
Ouvrir un compte bancaire au Portugal.
Ouvrir un compte bancaire en Suisse.
Ouvrir un compte bancaire en Belgique.